Léonidas va vous faire aimer Paques…MIAM

Leonidas a gâté nos amis les Belges pour les FETES DE PAQUES…
A l’occasion des fêtes de Paques, le célèbre chocolatier a transformé une affiche publicitaire en un distributeur d’oeufs en chocolat !
Cinq abribus belges ont donc mis à la disposition des passants des “murs” d’oeufs en chocolat et au fur et à mesure que les petits oeufs s’écoulaient, l’affiche publicitaire de Leonidas en arrière plan apparaissait.
leonidas campagne Paques2012
En partenariat avec l’équipe JCDecaux.
Trés bonne communication marketing pour attirer les foules tout en permettant une degustation, durant cette periode de fête de Paques ^^
Publicités

Performance artistique au Ketchup Heinz

LyonBombing.. Vous Connaissez ?

Laissez-moi-vous éclairez !

LyonBombing est un collectif de graffeurs professionnel passionné par le street art depuis plus de 10 ans !!

En 2008, Alexis, Pascal et Mickaël se regroupent sous la forme d’une association de loi 1901 qui a pour objet de promouvoir le graffiti en mettant en avant son côté artistique. Par la suite d’autres artistes rejoindront le collectif.

En 2011, le noyau du collectif crée la société Rue de l’art spécialisée dans la réalisation de fresques murales et toute autre activité en rapport avec le street art.

Depuis 2008, les artistes de LyonBombing mettent leur passion au service des particuliers, professionnels et collectivités et réalisent tout type de prestation artistique en alliant créativité et professionnalisme.

La célèbre de marque de ketchup Heinz a lancé un défi au collectif LYONBOMBING…
Packus et Le Môme ont échangé leurs bombes de peinture contre une bouteille de Ketchup Heinz pour réaliser une oeuvre d’art à couper le souffle !

Il a fallu pas moins de 15 bouteilles de ketchup périmées pour réaliser cette œuvre d’1m70 de diamètre.
Une idée originale signée Groupe 361.

Pour en savoir plus sur le collectif … http://www.lyonbombing.com/

[A.]Image

Quand Street Fighter rencontre le Street Marketing

Le 18 mai 2010 à eu lieu rue de la roquette dans le 11ème arrondissement de Paris une opération de street marketing mené par des étudiants de l’école ESG. elle consistait à rendre visible et promouvoir le jeu vidéo Street Fighter fer de lance de la société Nippone Capcom. L’opération comme dans le jeu de « Versus Fighting » permettait de choisir ses personnages qui seront ici réel (incarnés par des acteurs) et de le faire évoluer dans une lutte confrontant les protagonistes comme si il était dans un scrolling 2D tel que dans sa version console et arcade.

On constate alors que lors de cette promotion, les différents passants se sont « pris au jeu » et on montré leurs intéressements au profit de  Capcom qui ne nous surprendra pas en continuant à faire de la rue son jeu de combat.

Gamal H

Christian Blachas RIP

«Christian Blachas était un journaliste dans l’âme, fan de rock, de football et de publicité»,

Christian Blachas né le 16 juin 1946 à Paris et mort le 5 février 2012 des suites d’une intervention chirurgicale à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), est un journalisteécrivainchef d’entreprise, présentateur et producteur de télévision français. Spécialiste de la communication, de la publicité et des médias.

il avait débuté comme journaliste à l’Agence centrale de presse avant de créer le magazine des médias, de la pub et du marketing «Stratégies» en 1971. Actionnaire minoritaire, il l’avait quitté en 1986 pour fonder son concurrent «CB News» et la societé de production de programmes télé CBTV.

C’était notamment un fan dElvis Presley sur lequel il a écrit «Le mystère d’Elvis». Il était très proche de ses salariés et très aimé des spécialistes de la communication.
Christian Blachas a consacré deux livres à son idole

  • 6 juillet 1954. Le jour où la musique bascula, Éditions La Table Ronde, 2003. 
  • Le Mystère Elvis, Éditions Michel Lafon, 1997, 257 pages.

FO

Christian Blachas avait débuté comme journaliste à l’Agence centrale de presse avant de créer le magazine des médias, de la pub et du marketing «Stratégies» en 1971.

Kit Kat et le Street Marketing…

Guerilla Marketing, encore et toujours, des fois il suffit de peu pour faire sensation… suffit juste d’avoir les idées…

La société britannique Kitkat est un grand adepte du street marketing et n’hésite pas à repousser les limites pour communiquer sur leurs produits et faire le buzz autour d’elle.

Pour preuve, Kitkat lance plusieurs campagnes publicitaires dans le cœur de Londres mettant directement en scène les Londoniens.

La première action de communication a été de décorer plusieurs bancs publics en barres chocolatées. Ces bancs « délicieux » ont du ouvrir l’appétit de bon nombre de Londoniens !

Un Banc en Kit Kat

Néanmoins ces deux coups marketing ne sont que deux exemples parmi tant d’autres pour la société britannique, qui mise sur sa côte de sympathie pour fidéliser et gagner de nouvelles parts de marché.

Prenez une pose kit Kat d’une tout autre manière grâce à l’équipe de JWT New Zealand . Excellente publicité de street marketing qui fut par la suite transmise sur les blogs du monde et réseaux sociaux.

Visionnez une des campagnes les plus … »pratique » de KIt Kat

Parce que quand c’est « pratique » , c’est STREET 😉

F.O

Starbucks et la Saint Valentin

Pour la Saint Valentin, Starbucks lance un nouveau concept : une carte de voeux qui fonctionne de paire avec une application pour smartphone et leurs goblets sur le thème du 14 février. Il suffit de scanner avec son téléphone le dessin sur son goblet, ce qui ouvrira automatiquement l’application, et là, vous pourrez créer votre carte de Saint Valentin à envoyer à votre autre moitié(e).

 

Franck BOUROULLEC : Peintre Performer

Artiste Peintre, Franck BOUROULLEC, est capable de tracer des portraits, à l’ENVERS,  en 4minutes !

Né en 1967, originaire de Tours, il a toujours été immergé dans le milieu artistique, grâce à une famille active dans le milieu du design, comme son oncle, Jean Marie Bouroullec (créateur du logo Airbus à l’époque)

Lorsqu’il monte à Paris à 19 ans, il se spécialise vraiment, en faisant l’école préparatoire supérieure des arts graphiques, puis les gobelins. Et ensuite, c’est la réussite complète, avec des projets dans tous les domaines !

Le déclic se passe en 1996 au CLUB MED, Franck est engagé au village Pompadour en tant que décorateur. Là-bas  il rencontre Nicolas CANTELOUP et ceux qui allaient devenir la bande « Dehouf »

En 2003, l’artiste Jamel Debbouze le découvre et lui donne l’opportunité de montrer son incroyable talent face au public.

Depuis, d’autres artistes ont fait appel à lui tel que Marc Lavoine ou en encore Didier Barbelivien. Artiste engagé, il a aussi apporté sa contribution à la campagne de lutte contre la ségrégation raciale aux cotés de l’équipe de France de Football…

Sa notoriété dépasse de loin l’hexagone. Appelé sur tous les continents, il réalise le portrait des plus grands tel que : Georges Clooney, Sophia Loren, Roberto Beninni, Enzo Ferrari, Luciano Pavarotti, Giorgio Armani, Tony Parker… Et beaucoup d’autres !

Et vous ? Vous pensez quoi de cet artiste ?