Mac Donald’s et son amour pour le Street Marketing

MacDonald. Ce géant de la restauration rapide n’a plus besoin de faire ses preuves…

Et pour cause, plus de 32 737 restaurants dans 117 pays (dont 1 193 en France) en 2010, un chiffre d’affaire vertigineux, et leader sur son marché depuis ses débuts. Jamais détrôné pour le moment, cette entreprise reste très active dans le monde de la communication, ce qui lui vaut surement cette longueur d’avance sur ses concurrents.

Spots télé, billboards, et surtout…. Street Marketing !

Surtout développé aux États-Unis et Canada, MacDonald n’est n’est pas à sa première campagne de Street Marketing : customisation des passages piétons, mais aussi d’abribus ou de lampadaires afin de promouvoir le lancement des McCafés et de leurs deux semaines d’offres spéciales : café gratuit pour tous !

Alors ? Ça vous a donné faim…? 🙂

M.T.

Publicités

Performance artistique au Ketchup Heinz

LyonBombing.. Vous Connaissez ?

Laissez-moi-vous éclairez !

LyonBombing est un collectif de graffeurs professionnel passionné par le street art depuis plus de 10 ans !!

En 2008, Alexis, Pascal et Mickaël se regroupent sous la forme d’une association de loi 1901 qui a pour objet de promouvoir le graffiti en mettant en avant son côté artistique. Par la suite d’autres artistes rejoindront le collectif.

En 2011, le noyau du collectif crée la société Rue de l’art spécialisée dans la réalisation de fresques murales et toute autre activité en rapport avec le street art.

Depuis 2008, les artistes de LyonBombing mettent leur passion au service des particuliers, professionnels et collectivités et réalisent tout type de prestation artistique en alliant créativité et professionnalisme.

La célèbre de marque de ketchup Heinz a lancé un défi au collectif LYONBOMBING…
Packus et Le Môme ont échangé leurs bombes de peinture contre une bouteille de Ketchup Heinz pour réaliser une oeuvre d’art à couper le souffle !

Il a fallu pas moins de 15 bouteilles de ketchup périmées pour réaliser cette œuvre d’1m70 de diamètre.
Une idée originale signée Groupe 361.

Pour en savoir plus sur le collectif … http://www.lyonbombing.com/

[A.]Image

Frank S. Fairey

Frank Shepard Fairey est né un 20 février 1970 à Charleston.  Il se fit connaitre pour sa première passion ; le skateboard.  Vous cherchez peut être le rapport avec l’art urbain ? Je vais vous expliquer brièvement ce qu’il en est.

Sa première expérience dans l’art se dessine en 1984 ou il dépose son empreinte sur des T-Shirt et des skateboards au profit de la société  Providence ou il commence à se faire un petit nom.  Peu après il rentre dans une école de designer Rhode Island School of Design (RISD) en 1989, et il crée la campagne de stickers André the Giant Has a Posse, qui a donné la campagne Obey Giant. La campagne est devenue, selon les mots de Fairey, une « expérience en phénoménologie. » Il a reçu le diplôme de RISD en 1992 avec une maîtrise en arts dans l’illustration.

En 2008, son travail prend une ampleur planétaire avec la création du poster HOPE de Barack Obama qui deviendra une image-icône de la campagne. L’Institut d’art contemporain de Boston le considère comme un des plus connus, des meilleurs et des plus influents artistes de Street art du moment.

Il y a eu le 18 juin 2011, une exposition à Paris à la galerie Magda Danysz ou une rétrospectives de ses actions ont été présenté.

Hors du commun et reconnu pour l’art qu’il a su « créer », on peut dire que pour lui « tout marche comme sur des roulettes » !!!

La Rue

C’est un espace de circulation dans la ville. Elle met en relation et structure les différents quartiers.

la rue

Au niveau local, c’est aussi un espace public, lieu de rencontres et d’échange où s’exerce et se construit la sociabilité des individus et des groupes sociaux. Enfin, par le biais de la manifestation, la rue peut devenir un lieu de contestation. C’est donc potentiellement un espace politique, particulièrement dans les quartiers centraux.

La rue peut aussi accueillir différentes manifestations qui ne sont pas forcément des revendications et peuvent être des évènements, drôles, enrichissants, motivants …

L’Art

Le mot « art » possède deux significations.

"Commencons par le commencement"

L’une, originelle, désigne un ensemble de procédés permettant d’obtenir certains résultats et d’atteindre certaines fins, comme l’expriment, encore aujourd’hui, des expressions telles que « art culinaire », « arts ménagers », « arts et métiers » etc.
Dans sa première acception, l’art demeure essentiellement empirique, car il revêt un caractère irrémédiablement pratique. Par exemple, le médecin est homme de l’art de la médecine : sans être un guérisseur, simple empirique, il reste un praticien, même s’il possède la connaissance des raisons et des causes.

L’art est donc une sorte de « mixte » entre une pure connaissance théorique et un simple savoir pratique.

 L’art, entendu en ce sens, est très proche de l’artisanat. Ainsi que le définit Aristote, « Il y a art quand de nombreuses notions empiriques donnent naissance à une seule conception de cas semblables. »

L’autre signification du mot « art » est beaucoup plus moderne et désigne la création de choses belles, d’objets esthétiques : « L’art ou les arts désignent toute production de la beauté par les œuvres d’un être conscient »